Etienne Beothy

« Quand vous la voulez plus humaine la nature… fatalement vous faites abstraction de ce qu’il y a en elle d’accidentel »

Il y a une forte sensualité dans l’œuvre d’Etienne Béothy qu’il traduit cependant par une rationalité abstraite. En choisissant de rendre sa sculpture plus simple, Béothy se tourna alors vers le bois qui lui permettait d’aplanir voire de faire disparaitre les formes. Les silhouettes ne se laissaient plus que deviner. Ses sculptures rappellent le corps en mouvement, un corps simplifié comme un point de départ vers une recherche de verticalité. De quelque point que l’on se place, le spectateur retrouve la forme suggérée. La continuité des passages de l’aplat au volume offre une sorte de troisième dimension où se manifeste la richesse plastique de la courbe.

Etienne Béothy est né le 2 septembre 1897 à Heves en Hongrie. Il suivit des cours à l’Ecole Supérieure d’Architecture de Budapest puis à l’Ecole des Beaux-arts pour étudier la sculpture. Il expose au Salon des Indépendants, au Salon d’Automne et au Salon des Tuileries. Premières expositions particulières en 1928 à la Galerie Le Sacre du Printemps.

Drapery

Amaranth

H 96 cm (38 in.)

Send this to a friend